Formation

Préparer à partir

Robert Aubin, bibliothécaire professionnel  |  2021-04-27

Applications utiles au quotidien

Gilles Tousignant  |  2021-03-30

Les professionnels de la santé ont maintenant recours régulièrement à des applications cliniques. Au fur et à mesure que de nouvelles applications voient le jour, il est intéressant d’enrichir sa bibliothèque. En voici quelques-unes utiles à télécharger sur son téléphone ou sa tablette.

Qu’est-ce que le superviseur désire que l’apprenant devienne ?

Bruno Fortin et Serge Goulet  |  2021-03-30

Qu’est-ce que le superviseur désire que l’apprenant devienne ? Qu’il soit beau, riche et heureux ? Qu’il soit sensible ou indifférent à la souffrance d’autrui ? Que pour lui la fin justifie les moyens ? Qu’il soit toujours sûr de lui ? Qu’il réussisse coûte que coûte ?

Le premier cycle de cinq ans du règlement sur la formation continue obligatoire du Collège des médecins du Québec a commencé le 1er janvier 2019. Après deux ans, êtes-vous sur les rails ? Avez-vous besoin d’aide ? Nous avons déjà publié plusieurs articles pour vous aider, mais force est de constater que plusieurs zones d’interrogation persistent. Dans cet article, nous couvrirons les questions les plus fréquentes que vous nous adressez.

Le crisaborole dans le traitement de la dermatite atopique

Mathieu Pelletier et Marie-Chantal Bonin  |  2021-03-30

L’onguent de crisaborole à 2 % (Eucrisa) est apparu sur le marché canadien en 2018. Il est le premier et seul représentant d’une nouvelle classe thérapeutique d’agents topiques, les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 4 (PDE-4). Ce produit est indiqué dans le traitement de la dermatite atopique légère ou modérée à partir de 2 ans1.

Tôt ou tard, la puberté

Robert Aubin, bibliothécaire professionnel  |  2021-03-30

À titre de médecin de famille, vous avez régulièrement le privilège de voir vos petits patients devenir grands. Toutefois, la transition de l’enfance à l’âge adulte n’est pas toujours de tout repos, que ce soit pour les enfants, les parents... ou les cliniciens !

Bien que la puberté suive habituellement une séquence logique et programmée, il arrive que les changements pubertaires se démarquent de la norme : trop tôt, trop tard ou même dans le désordre ! Partons à l’abordage de la thélarche et de la pubarche précoces ! Aujourd’hui, trois familles viennent vous rencontrer afin vous faire part de leurs inquiétudes quant à la puberté : « Docteur, mon enfant est-il normal ? »

L’apparition prématurée des signes cliniques de puberté peut inquiéter bien des parents et constituer un signal d’alarme d’un problème sérieux sous-jacent, surtout chez le garçon. Comment bien aborder cette situation et quand devrait-on s’en inquiéter ?

3. Un poil en retard

le retard pubertaire

Isabelle Rousseau-Nepton  |  2021-03-30

Vous voyez Hugo, 14 ans, pour une absence de développement pubertaire. Sa taille est inférieure au 3e percentile, et sa vitesse de croissance dans la dernière année est de 4 cm. Il est au stade de Tanner 1 pour la pilosité pubienne tandis que ses testicules ont un volume inférieur à 4 ml (2,5 cm). Quels examens initiaux allez-vous lui prescrire ? Est-ce qu’une induction pubertaire est indiquée chez ce patient ?